L’Afrique est mode, l’Afrique est chic : l’hommage de la maison Dior

Cet article vous plaît ?, partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur pinterest


L’inspiration africaine est devenu plus que tendance aujourd’hui. Porter du wax a toujours été un signe extérieur d’élégance, de prestige et de richesse pour les hommes et femmes africains. Il y a quelques jours, la Maison Dior a présenté sa dernière Collection Croisière au Palais Badi, au cœur de Marrakech, inspirée par l’Afrique.

De nombreuses pièces mettaient à l’honneur la créativité et le savoir-faire africains. En effet, une partie de la collection a été conçue sur le contient africain. C’est le fabricant Uniwax du groupe Vlisco, basé en Côte d’Ivoire qui a eu le privilège de créer les tissus de la collection. La marque a notamment collaboré avec l’anthropologue Anne Grosfilley, spécialiste mondiale du wax. Traditionnellement, le wax est produit à partir d’une toile en coton de qualité supérieure. Mais cette fois-ci, Dior a opté pour un mélange entre les motifs traditionnels de la maison avec la toile de Jouy, les cartes de tarot, la faune et la flore tropicales. Sur ces remarquables imprimés, on y trouve des lions majestueux, des papillons géants, des flamants roses, des orang-outans perplexes ou encore des tigres à deux doigts de sauter sur leur proies, tous cachés parmi les feuilles des bananiers, des palmiers ou des essences les plus exotiques.

Pour compléter cette belle initiative, la maison Dior a fait appel à des créateurs et stylistes africains reconnus comme le burkinabè Pathé Ouedraogo et Grace Wales Bonner pour réinterpréter l’oeuvre la plus emblématique de Christian Dior : le New Look. Grace Wales Bonner a ainsi proposé un tailleur Bar porté avec une jupe en treillis coloré, dont le tissu revenait en finition sur les poignets de la veste qui a été la pièce phare en ouverture du défilé.
Après le show, la maison Dior a clôturé la soirée avec un mini-concert de la grande dame Diana Ross qui a interpretée plusieurs chansons dont le fameux titre « Ain’t no mountain high enough », un message qui en dit long.

A ce jour, aucune marque européenne de cette envergure n’avait célébré la créativité africaine avec autant d’enthousiasme dans l’histoire de la mode.

Longue vie au wax…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#WaxezVous

Nous contacter

Copyright 2019 @ Ayaovi – Design by Afrikafun